Comment rendre un escalier en bois d’intérieur plus moderne ?

0
188
Comment rénover votre escalier en bois intérieur

Le bois est un matériau pratique pour la fabrication d’un escalier intérieur. Cependant, comme tout autre meuble fait avec du bois, cet escalier peut vite s’user et perdre son éclat. Voilà pourquoi, une rénovation de celui-ci est nécessaire pour le maintenir en bon état. Voici donc quelques astuces pour bien rénover son escalier en bois et lui donner tout son charme.

La vérification de l’état de l’escalier  

Loin d’être une tâche aisée, la rénovation d’un escalier en bois demande une certaine technicité et selon le résultat souhaité. C’est un travail qui requiert une grande précision et dont la réussite s’appuie sur des étapes primordiales. En effet, tout travail de rénovation d’un escalier en bois passe d’abord par la vérification de son état.

Il s’agit de procéder à un contrôle minutieux de l’état de l’habillage de l’escalier afin de s’assurer que les marchés sont encore en place et que la structure est toujours solide. Cette étape de vérification peut être effectuée par l’occupant ou solliciter les prestations d’un professionnel pour un meilleur diagnostic.

Le matériel indispensable pour rénover son escalier en bois

Pour effectuer les travaux de rénovation d’un escalier en bois, un certain nombre d’outils est nécessaire. Il s’agit d’une visseuse électrique équipée d’une mèche à bois, d’une ponceuse, de vis, de couteaux de peintre, d’un tournevis électronique.

De même, une fraiseuse, une brosse plate, un rouleau à peinture, un aspirateur, un vernis, la peinture et la pâte à bois font partie intégrante des outils dont on a besoin pour bien rénover un escalier en bois. Aussi, il est conseillé avant toute opération de mettre sa  tenue et ses chaussures de sécurité. De même, les lunettes, les masques et les gants de protection ne doivent pas être oubliés.

La préparation de l’escalier

En raison des passages réguliers, l’escalier peut très vite s’user. Il devient indispensable de préparer le bois à la rénovation avant même d’être peint ou verni. Cette préparation va consister à lessiver l’escalier avec de l’eau chaude additionnée d’un produit nettoyant à base de la soude. Il est également conseillé de se servir de préférence d’une petite brosse souple pour ne pas rayer le bois. Laver, rincer et laisser le bois sécher le temps qu’il faut. Pour retrouver l’éclat de son escalier, un décapant peut être utilisé pour le nettoyage. Une autre idée consiste à utiliser une ponceuse ou un papier abrasif  qui sont très pratiques pour éliminer un maximum de matière ainsi que toute trace d’imperfection.

 La réparation des trous

Une fois l’escalier en bois préparé, c’est le moment de passer à l’étape de réparation. Il s’agira ici de boucher toutes les fissures et trous d’insectes présents dans le bois. Les traitements à base d’insecticide ou de fongicide peuvent être appliqués pour remettre le bois en état. Quant aux autres failles, elles peuvent être corrigées grâce à un mastic en bois.

Appliquer délicatement une couche de pâte de bois sur le trou à l’aide d’un couteau de peintre, passer ensuite la ponceuse pour garantir la planéité de la marche. Aspirer et nettoyer la surface avec un chiffon. Si entre-temps la pâte laissait une trace visible sur le bois, pas de panique, la peinture va l’effacer. Avant de démarrer la dernière étape de la rénovation, il est important de veiller à ce que les surfaces de l’escalier soient bien sèches.

La finition

Les travaux de finition peuvent être personnalisés en fonction de ses envies et de l’objectif poursuivi. À ce stade, une rampe en verre ou des bandes antidérapantes peuvent être installées. Toujours est-il qu’il faut choisir une bonne méthode pour obtenir la finition recherchée. Il faut noter que les produits à utiliser dépendent du type de revêtement souhaité, raison pour laquelle les spécialistes recommandent d’appliquer deux couches de cire sans aucune sous-couche pour permettre à la peinture de bien tenir et avoir un escalier en bois ciré.

Pareillement, pour obtenir un escalier en bois huilé, utiliser une huile est indispensable. L’application se fait en trois couches et  chaque couche doit être nettoyée dix minutes après son application. Aussi, pour obtenir un escalier en bois peint, il s’agira simplement d’appliquer une peinture sur l’escalier. Toutefois, il faut retenir que les catégories de peinture qui ne nécessitent pas  des sous-couches peuvent être trouvées sur le marché. Aussi, il est indispensable d’appliquer un vitrificateur pour tout type de finition sans peinture.

Astuces pour entretenir son escalier en bois

Il est conseillé après la pose de la dernière couche d’attendre au moins 24 heures avant de poser de marcher sur l’escalier. Cela dans l’optique de donner le temps aux couches de bien se dessécher. De plus, il est important d’entretenir au quotidien l’escalier en le nettoyant seulement de la serpillière et de l’eau chaude. Oublier le nettoyage à grande eau avec des produits abrasifs pour éviter que le vernis ne se déteint. Pour redonner l’éclat à son escalier au quotidien, la solution idéale consiste à le peindre au moins une fois par an.

Pourquoi rénover son escalier en bois intérieur?

Nombreuses sont les raisons qui peuvent amener à vouloir rénover son escalier en bois intérieur. En effet, lorsque son escalier se dégrade ou que le vernis ou la peinture s’effrite. Dès lors, on  peut procéder à la rénovation de son  escalier. Pareillement, si la structure de l’escalier montre de failles, alors une rénovation devient nécessaire.

Une rénovation peut être envisagée lorsqu’on souhaite changer l’aspect de son escalier, c’est-à-dire lui apporter quelques modifications afin de l’adapter au nouveau style. De plus, une rénovation peut s’avérer profitable pour réduire les coûts qu’engendrerait le remplacement  de tout l’escalier.